Sélectionnez une liste de favoris

CONDITIONS DE VENTE

Conditions générales de vente, de livraison et de paiement (CGV)

1. Dispositions générales

1.1 Toutes les livraisons, prestations et offres du vendeur (Goebel GmbH, Mühlenstr. 2-4, 40699 Erkrath, Allemagne) reposent exclusivement sur les présentes Conditions Générales de Vente (CGV). Les présentes Conditions Générales de Vente font partie de tous les contrats passés par le vendeur avec ses partenaires contractuels concernant les produits qu'il leur propose, y compris si ces Conditions Générales de Vente ne sont plus stipulées séparément par la suite. Les conditions de vente du partenaire contractuel ou de tiers ne s'appliquent pas, y compris lorsque le vendeur n'objecte pas leur application au cas par cas.  

1.2 Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent aussi pour tout contrat passé avec le vendeur (Goebel GmbH, Mühlenstr. 2-4, 40699 Erkrath, Allemagne) en tant que fournisseur sur le site Internet www.goebel-group.com. Des conditions de vente différentes ou en opposition ne seront appliquées qu'avec l'accord explicite du vendeur.

1.3 Le vendeur propose ses produits à la vente uniquement si l'acheteur est une personne physique ou morale ou une société de personnes ayant la capacité juridique qui agit dans l'exercice de son activité professionnelle commerciale ou indépendante lors de la conclusion d'un acte juridique (entrepreneur). La passation d'un contrat de vente avec des consommateurs est exclue.

 

2. Contenu et conclusion du contrat

2.1 L'objet du contrat est la vente de produits. Les caractéristiques spécifiques au produit se trouvent dans chaque offre.  Le vendeur a le droit de livrer jusqu'à 10 % en plus ou en moins du nombre d'unités prévu, le prix d'achat étant toujours calculé selon la quantité effectivement livrée. Le vendeur est également autorisé à livrer des produits différents des données et représentations à condition qu'il s'agisse d'écarts conformes à la pratique commerciale ou basés sur des prescriptions techniques ou légales, et qu'ils n'empêchent pas l'utilisation selon la finalité prévue au contrat. Le partenaire contractuel doit signaler pour chaque commande ses exigences particulières et ses impératifs dimensionnels. La passation du contrat est définie – conformément aux modalités de conclusion contractuelle – par les dispositions a) à c) suivantes :

a) conclusion du contrat par la boutique en ligne

En proposant ses produits sur le site Internet www.goebel-group.com, le vendeur incite le partenaire contractuel à faire une offre ferme via le système de panier en ligne, pour la conclusion d'un contrat aux conditions prévues dans chaque offre de produit. L'offre de contrat du partenaire contractuel via le système de panier en ligne se déroule comme suit : Les produits qui doivent faire l'objet de l'achat sont placés dans le « panier ». Le partenaire contractuel peut afficher son « panier » en cliquant sur le bouton correspondant dans la barre de navigation et peut y faire des modifications à tout moment. Après affichage de la page « Payer » et l'enregistrement des données personnelles ainsi que des conditions de paiement et d'expédition, toutes les données de la commande sont encore une fois affichées dans une page de récapitulatif de commande. Si le partenaire contractuel choisit comme moyen de paiement un système de règlement immédiat (par exemple PayPal) ou une carte de crédit, il est envoyé soit sur la page de récapitulatif de commande dans la boutique en ligne du vendeur, soit sur le site Internet du fournisseur de système de paiement immédiat. S'il est envoyé vers un site de paiement immédiat, le partenaire contractuel y effectue les choix voulus ainsi que l'enregistrement de ses données. Ensuite, le partenaire contractuel est renvoyé à la boutique en ligne du vendeur vers le récapitulatif de commande. Avant l'envoi de la commande, le partenaire contractuel a donc la possibilité de revérifier toutes les données, de les modifier (également possible par la fonction « reculer d'une page » du navigateur Internet) ou d'interrompre la transaction. En envoyant sa commande par le bouton correspondant, le partenaire contractuel valide la remise d'une offre juridiquement contraignante qu'il est tenu de respecter pendant 5 jours. L'acceptation de l'offre par le vendeur (et donc, la conclusion du contrat) se fait au plus tard dans les 5 jours qui suivent la réception de l'offre, par confirmation écrite (par ex. un courriel), et dans laquelle l'exécution de la commande ou la livraison des produits est confirmée au partenaire contractuel. Si dans le délai indiqué plus haut, le partenaire contractuel n'a pas reçu de confirmation du vendeur, il n'est plus lié à sa commande. Pour qu'un contrat soit conclu, il faut toujours une offre d'un partenaire contractuel et l'acceptation du vendeur.

b.) Conclusion du contrat par une offre du partenaire contractuel en dehors de la boutique en ligne

Par ailleurs, le partenaire contractuel peut faire une offre de contrat ferme (commande) par téléphone, courriel, fax ou courrier postal. L'acceptation de l'offre (et donc la conclusion du contrat) est effectuée immédiatement par téléphone, ou pour les autres solutions, au plus tard dans les 14

jours qui suivent la réception de l'offre, par confirmation écrite (par ex. un courriel), et dans laquelle l'exécution de la commande ou la livraison des produits est confirmée au partenaire contractuel. Si dans le délai indiqué plus haut, le partenaire contractuel n'a pas reçu de confirmation du vendeur, il n'est plus lié à sa commande.

c.) Conclusion du contrat par une offre du vendeur sous forme écrite

Si, sur demande du partenaire contractuel, le vendeur fait une offre personnalisée qu'il envoie sous forme écrite (par ex. par courriel), toutes les offres sont libres et non contraignantes sauf si elles sont signalées explicitement comme fermes ou si elles contiennent un délai de validité. L'acceptation d'une offre écrite par le partenaire contractuel doit être faite sous forme écrite.

2.2 Les relations juridiques entre vendeur et partenaire contractuel sont fondées uniquement sur le contrat d'achat conclu par écrit et les présentes CGV. Toute modification apportée aux présentes CGV doit être faite par écrit. Si l'écrit est réalisé sur support électronique, il nécessite une signature électronique au sens du § 126a du Code civil allemand.

2.3. La langue de rédaction du contrat est l'allemand. En contradiction avec le paragraphe 1, pour les contrats passés dans la boutique en ligne du vendeur, il est admis qu'ils peuvent être rédigés uniquement en allemand ou en anglais, selon que le partenaire contractuel passe sa commande sur la version allemande ou anglaise de la boutique en ligne. Si le partenaire contractuel passe sa commande sur la version allemande de la boutique en ligne du vendeur, seule la version allemande des présentes Conditions générales de vente est applicable. Si le partenaire contractuel passe sa commande sur la version anglaise de la boutique en ligne du vendeur, seule la version anglaise des présentes Conditions générales de vente est applicable.

2.4 Le traitement de la commande et l'envoi de toutes les informations importantes relatives à la conclusion du contrat se font par courriel, en partie automatisé. C'est pourquoi le partenaire contractuel s'engage à s'assurer que l'adresse électronique qu'il a fournie au vendeur est bien valable et que la réception des courriels est techniquement garantie.

 

3. Prix, conditions de paiement et frais d'expédition

3.1 Les prix s'appliquent pour les prestations et les volumes livrés prévus dans les confirmations de commande et s'entendent nets, en euros, départ usine et hors conditionnement, hors TVA au taux légal, hors taxes et frais de douane en cas d'exportation et hors tout autre prélèvement obligatoire. Le partenaire contractuel prend en charge les frais d'expédition.

3.2 Si les prix convenus se basent sur le tarif du vendeur et que la livraison doit se dérouler au plus tôt quatre mois après la conclusion du contrat, les prix appliqués seront ceux valables dans la liste de prix du vendeur au moment de la livraison, ce tarif ne pouvant pas dépasser le tarif initial de plus de 20 % par année calendaire.

3.3 Les factures sont à payer dans les trente jours calendaires, sans escompte. La référence est la date de réception du paiement chez le vendeur. En cas de vente sur facture, le vendeur accorde 2 % d'escompte sur le prix d'achat pour les paiements réalisés dans les 14 premiers jours suivant la livraison.

3.4 Si le partenaire contractuel et le vendeur ont convenu d'un paiement par prélèvement SEPA CORE ou SEPA Interentreprise, le partenaire contractuel autorise le vendeur par un mandat SEPA correspondant à retirer le montant de la facture sur le compte indiqué. Le délai d'envoi de la pré-notification est réduit à 5 jours avant la date d'échéance. Le partenaire contractuel s'engage à avoir une provision suffisante sur son compte à la date d'échéance. Dans le cas d'un retour de note de débit de la responsabilité du partenaire contractuel, il devra prendre en charge les frais bancaires correspondants. Le vendeur peut, au cas par cas, exclure les types de paiement par SEPA CORE et/ou SEPA Interentreprise.

3.5 Si le partenaire contractuel ne règle pas à échéance, les sommes encore dues seront soumises à intérêt au taux de 5 % p. a. à partir de la date d'échéance, sous réserve de faire valoir des intérêts plus élevés et autres dédommagements en cas de retard.

3.6 La compensation avec des demandes reconventionnelles du partenaire contractuel ou la rétention de paiements en raison de telles créances est uniquement recevable si les demandes reconventionnelles sont incontestées ou juridiquement établies.

3.7 Le vendeur a le droit de n'effectuer les livraisons ou prestations non encore exécutées que contre un paiement à l'avance ou un dépôt de garantie, s'il apprend, après la signature du contrat, que le partenaire contractuel se trouve dans une situation qui pourrait réduire nettement sa solvabilité et pourrait compromettre le paiement prévu au contrat des créances impayées. Si après un délai fixé de deux semaines, le partenaire contractuel ne fournit pas de garantie, le vendeur est en droit de dénoncer le contrat.

3.8 Les frais de stockage survenant après le transfert du risque sont à la charge du partenaire contractuel. En cas de stockage par le vendeur, les frais de stockage correspondent à 0,25 % du montant de la facture des produits non livrés à stocker, par semaine écoulée. Sous réserve de revendication ou justification de coûts supplémentaires ou inférieurs.

3.9 Le partenaire contractuel se déclare explicitement d'accord avec le vendeur pour que ses factures et avoirs puissent lui être envoyés également sur un support électronique. Le partenaire contractuel s'engage à dûment documenter la réception électronique des factures et à contrôler régulièrement l'arrivée de nouveaux courriels sur l'adresse électronique qu'il a donnée.

 

4. Conditions de livraison, transfert des risques

4.1 Les livraisons s'entendent départ usine. Si aucune date n'est explicitement fixée ou convenue, les délais et dates de livraison et de prestation données par le vendeur sont toujours approximatifs. Pour les expéditions, les dates de livraison se réfèrent à la date de la remise au transporteur. Si le partenaire contractuel ne respecte pas ses engagements, le vendeur peut demander une prolongation appropriée du délai de livraison.

4.2 Le vendeur n'est pas responsable des impossibilités ou retards de livraison si cela est dû à un cas de force majeure ou à des événements non prévisibles au moment de la passation du contrat et ne relevant pas de sa responsabilité. Si de tels événements compliquent sérieusement, voire empêchent la livraison ou la prestation par le vendeur, et que la complication n'est pas seulement passagère, le vendeur est en droit de dénoncer le contrat. En cas de simples contretemps, les délais de livraison et de prestation sont prolongés, ou les dates sont décalées, pour la durée de l'empêchement plus un délai de redémarrage approprié. Si en raison du retard on ne peut exiger du partenaire contractuel qu'il réceptionne la livraison ou la prestation, celui-ci est en droit, par déclaration écrite immédiate, de dénoncer le contrat passé avec le vendeur.

4.3 Dans le cas de ventes à livraison différée et spécifiée, pour lesquelles aucune convention n'a été conclue quant à la durée du contrat, le volume des lots de production et les dates d'enlèvement, le vendeur peut, au plus tard trois mois après la confirmation de la commande, demander des spécifications fermes la concernant. Si le partenaire contractuel ne répond pas à cette obligation dans les trois mois, et s'il n'agit toujours pas après que le vendeur lui a accordé un délai supplémentaire de deux semaines, le vendeur a le droit de dénoncer le contrat. Sans préjudice du droit du vendeur à dommages et intérêts.

4.4 Le risque est transmis au partenaire contractuel au plus tard à la remise des produits à livrer au transporteur ou aux tiers désignés pour effectuer l'expédition. La référence est le début du processus de chargement. Cela s'applique aussi s'il s'agit de livraisons partielles ou si le vendeur a pris en charge l'expédition. Si l'expédition ou la remise prend du retard en raison de circonstances imputables au partenaire contractuel, le risque est transmis au partenaire contractuel le jour où le vendeur est prêt à expédier et l'a signalé au partenaire contractuel. Le vendeur n'assurera l'expédition que si le partenaire contractuel en fait la demande expresse et prend les frais à sa charge.

4.5 Les livraisons partielles sont acceptées et peuvent être facturées de manière indépendante par le vendeur à condition que le partenaire contractuel n'ait pas à payer de frais supplémentaires d'expédition.

5. Garanties

5.1 Les prétentions du partenaire contractuel pour malfaçons sont prescrites au bout d'un an à compter de la livraison. On applique les délais légaux de prescription et non le paragraphe 1, lorsque le vendeur est responsable de dommages causés par sa faute portant atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou affectant la santé, et/ou de tout autre dommage relevant de la négligence intentionnelle ou grave, ainsi que s'il a dissimulé frauduleusement des vices, ou encore s'il a pris en charge une garantie sur la qualité des produits.

5.2 Les produits livrés doivent être minutieusement inspectés immédiatement après la livraison au partenaire contractuel ou à son représentant désigné. Ils sont considérés comme acceptés lorsque le vendeur ne reçoit pas de réclamation écrite pour malfaçon visible ou autres vices constatés lors d'un contrôle immédiat et diligent, dans les sept jours ouvrables suivant la livraison des produits incriminés, ou encore, dans les sept jours ouvrables après la découverte du vice, ou après la date à laquelle le vice a été perçu par le donneur d'ordre en utilisant normalement le produit incriminé et sans analyse plus détaillée.

5.3 En cas de malfaçons des produits livrés, le vendeur a le choix, dans un délai raisonnable, de les réparer ou les remplacer. La garantie ne s'applique pas lorsque le partenaire contractuel, sans l'accord du vendeur, modifie ou fait modifier par des tiers le produit incriminé, compliquant de manière inacceptable ou empêchant la rectification de la malfaçon.

 

6. Limitation de responsabilité du vendeur

6.1 La responsabilité du vendeur pour les dommages et intérêts, quelle qu'en soit la cause légale, en particulier relevant d'une livraison impossible, retardée, incomplète ou erronée, d'une violation de contrat, d'un manquement aux obligations en cas de négociation contractuelle ou d'un acte répréhensible, est limitée au contenu du présent chapitre 6, dans la mesure où il s'agit à chaque fois d'une négligence.

6.2 Le vendeur n'assume pas de responsabilité

a) dans le cas de simple négligence de ses organes, de son représentant légal, d'employés ou d'autres auxiliaires d'exécution ;

b) dans le cas de négligence aggravée de ses organes, de son représentant légal, d'employés ou d'autres auxiliaires d'exécution,

à condition qu'il ne s'agisse pas d'un manquement aux obligations contractuelles essentielles (obligations majeures). Les obligations majeures sont toutes les obligations contractuelles principales et accessoires objectivement indispensables pour la réalisation de l'objet du contrat.

6.3 La responsabilité du vendeur au titre du chiffre 6.2 est limitée aux dommages que le vendeur aurait dû prévoir ou avait prévus comme conséquence possible d'une violation de contrat, lors de la passation du contrat. En outre, les dommages indirects et subséquents consécutifs à des malfaçons des produits livrés ne donnent lieu à dédommagement que si les dommages en question sont généralement prévisibles dans des conditions d'utilisation conformes à l'usage défini. Les exclusions et restrictions de garantie qui précèdent s'appliquent de la même manière aux organes, au représentant légal, aux employés et autres auxiliaires d'exécution du vendeur.

6.4 Si le vendeur fournit des informations techniques ou des conseils, et que ces informations ou conseils ne font pas partie de ses obligations contractuelles, cela est fait gratuitement et en excluant toute responsabilité.

6.5 Les restrictions au présent chapitre 6 (6.1 à 6.4) exposées plus haut ne s'appliquent pas à la responsabilité du vendeur en cas de faute intentionnelle, aux caractéristiques de qualité garanties, en cas de dommages portant atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou à la santé ou en cas de manquements à la loi relative à la responsabilité des fabricants.

6.6 En cas de responsabilité pour simple négligence, l'obligation du vendeur de verser une compensation pour dommages matériels et corporels sera limitée à un montant maximum de 500 000 euros par sinistre, même s'il s'agit d'une violation d'obligations contractuelles fondamentales.

7.  Droit de rétention, réserve de propriété

7.1 La marchandise livrée par le vendeur au partenaire contractuel reste la propriété du vendeur jusqu'au paiement intégral de toutes les créances garanties. Les produits ne doivent ni être mis en gage, ni servir de garantie.

7.2 En cas de revente des produits sous réserve de propriété dans le cadre de transactions selon les règles, le partenaire contractuel cède au vendeur dès à présent, par précaution, les créances vis-à-vis de l'acquéreur découlant de la revente ; le vendeur accepte cette cession. Le partenaire contractuel reste habilité à recouvrer les créances. Si le partenaire contractuel ne respecte pas, dans les règles, ses obligations de paiement vis-à-vis du vendeur, celui-ci a le droit de recouvrer lui-même les créances.

7.3 En cas d'assemblage ou de mélange des produits sous réserve de propriété, le vendeur obtient un droit de copropriété sur les nouveaux produits, au prorata de la valeur facturée pour les produits sous réserve de propriété, par rapport aux produits modifiés au moment de la transformation.

7.4 Si le partenaire contractuel le demande, le vendeur s'engage à libérer les garanties octroyées, à condition que la valeur réalisable des garanties existantes dépasse les créances à garantir du vendeur de plus de 10 %. C'est le vendeur qui choisit les garanties à libérer.

 

8.  Protection des données

8.1 Le vendeur a le droit de traiter et d'enregistrer les données concernant chaque contrat d'achat, à condition que cela soit indispensable pour le traitement et la conclusion du contrat d'achat et pendant la durée légale de conservation de ces données que le vendeur est tenu de respecter.

8.2 Le vendeur se réserve le droit de transmettre des données personnelles du partenaire contractuel à des organismes de crédit si cela est nécessaire pour une vérification de solvabilité, étant entendu que le partenaire contractuel donne son autorisation expresse au cas par cas. Le vendeur ne transmettra pas à des tiers de données personnelles sans l'autorisation explicite du partenaire contractuel, à moins qu'il ne soit contraint par la loi à fournir ces données.

9.  Loi applicable, lieu d'exécution, tribunal compétent

9.1 Le lieu d'exécution pour toutes les obligations contractuelles est le siège du vendeur à D-40699 Erkrath.

9.2 Le seul tribunal compétent pour tous les litiges relevant des relations commerciales entre le vendeur et le partenaire contractuel est celui de D-40699 Erkrath. L'accord sur le tribunal compétent selon le paragraphe 1 s'applique à la condition que le partenaire contractuel soit commerçant au sens de l'§ 1, par. 1 du Code allemand du commerce, personne morale de droit public ou un fonds spécial de droit public, ou encore si le partenaire contractuel n'a pas de tribunal compétent général en Allemagne ou dans l'UE.

9.3 Sous réserve de dispositions contraignantes du droit privé international, le contrat conclu entre le vendeur et le partenaire contractuel est soumis à la juridiction de la République Fédérale d'Allemagne en excluant le droit des contrats de vente des Nations Unies (CVIM).

 

 

Informations client

1. Identité du vendeur

Goebel GmbH
Mühlenstr. 2-4
40699 Erkrath

Allemagne

Téléphone : +49 (0) 211 24 50 00 0

Courriel : webshop@goebel-group.com

2. Informations sur la conclusion du contrat

Les étapes techniques de la conclusion du contrat ainsi que la conclusion elle-même, de même que les possibilités de correction, suivent le § 2 de nos Conditions Générales de Vente (Partie I).

3. Langue du contrat, archivage du texte contractuel

3.1. La langue de rédaction du contrat est l'allemand. En cas utilisation de la version anglaise du site Internet www.goebel-group.com, la langue du contrat sera l'anglais. 

3.2. Nous n'archivons pas le texte complet du contrat. Avant d'envoyer votre commande ou votre demande, vous pouvez imprimer les données du contrat ou les enregistrer dans un fichier via la fonction d'impression du navigateur.

Version : 01.04.2018

Shop neuigkeiten